ALAIN LAGRANGE NOUS A QUITTE

Le 15 novembre dernier, la ville et l'omnisports perdaient un de ses plus grands et fidèles serviteurs. Alain Lagrange s’est éteint à l’âge de 69 ans, après un long match contre la maladie. Président de l’ ASA omnisports depuis 2012, il avait auparavant consacré sa vie professionnelle à Ambarès et Lagrave, occupant avec une très grande compétence les fonctions de Directeur Général des Services de la   mairie  de 1978 à 2005, après y être entré en 1972.
Homme de convictions, sportif dans l’âme, Alain maniait l’art et le sens du collectif avec élégance et fermeté, la même élégance qu’il promena balle au pied sur les innombrables terrains de foot qu’il parcourut dans sa carrière de joueur amateur et passionné, qui le mena à pied ou à vélo sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle et les nombreuses courses à pied auxquelles il a participé.
Fin et subtil, rigoureux et sincère, il était de ceux qui fédèrent, rassemblent, privilégiant le dialogue et l’écoute, la proximité et la courtoisie, des atouts que tous ceux qui ont eu la chance de travailler avec lui, lui ont toujours prêtés. Au sein de la   mairie  comme au cœur de l’ ASA, et bien plus largement dans l’ensemble du tissu associatif du territoire, Alain laisse derrière lui une empreinte indélébile, un style, une méthode faite de valeurs, hautement humaines et sportives.
L’enfant d’Ambarès et Lagrave qui fréquenta les bancs de l’école qu’était autrefois la   mairie, a cessé de sourire un triste matin pluvieux de novembre, mais jusque dans les arrêts de jeu, il aura souri à la vie tout en défendant avec force ses convictions.
Nous garderons le souvenir impérissable et joyeux d’avoir connu un tel homme et chacun pourra prendre le temps de se remémorer une anecdote, une discussion partagée avec Alain, des moments de complicité et de partage,
Toutes nos pensées se tournent aujourd’hui vers sa famille, ses proches, ses amis auxquels nous, élus, agents, adressons nos condoléances et partageons cette peine immense qui nous envahit aujourd’hui.

Article mairie d'Ambarès et Lagrave du 17.11.14

o-o-o-o-o-o-o

CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2014
HOMMAGE DE MONSIEUR LE MAIRE

Monsieur le Maire souhaite rendre hommage à Alain LAGRANGE qui nous a quittés le 15 novembre dernier à l’âge de 69 ans après avoir lutté longtemps contre la maladie.
Président de l’ASA depuis 2012, il a fait toute sa carrière professionnelle à la mairie occupant après Madame CANDAU, les fonctions de Secrétaire Général puis de Directeur Général des Services de la Mairie de 1978 jusqu’à sa retraite en 2005 ou il sera remplacé par Laurent CORNEIL.
Elu conseiller municipal en 1977, j’ai travaillé avec Alain LAGRANGE et j’ai pu apprécier comme beaucoup, les très grandes qualités de cet homme de conviction qui maniait l’art et le sens du collectif avec élégance et fermeté comme il le faisait sur les terrains de foot, à pied ou à vélo sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle et les nombreuses courses à pied auxquelles il a participé. Fin et subtil, rigoureux et sincère il était de ceux qui fédèrent et rassemblent privilégiant le dialogue et l’écoute, la proximité et la courtoisie, des atouts pour tous ceux qui ont eu la chance de travailler avec lui, lui ont toujours prêtés. Au sein de la mairie comme au cœur de l’ASA et bien plus largement dans l’ensemble du tissu associatif du territoire, Alain laisse derrière lui un style bien à lui, une méthode faite de valeurs hautement humaines et sportives. Enfant d’Ambarès et Lagrave, il n’a jamais quitté sa ville, s’est dévoué pour elle jusqu’à son dernier souffle. Il a cessé de sourire un triste matin pluvieux de novembre mais jusque dans les arrêts de jeu, il aura souri à la vie tout en défendant avec force ses convictions. Au-delà de ce qui a pu nous rapprocher ou nous éloigner tout au long de ces 37 ans, il a toujours privilégié l’échange direct et la franchise aux coups bas. Alain fait partie de ces quelques rencontres rares comme on peut en faire dans une vie. Quand on sait ce qu’est la complexité des relations humaines, avoir connu un tel homme nous a enrichis au fil des discussions et des moments partagés. Toutes nos pensées se tournent aujourd’hui vers sa famille, ses proches, ses amis auxquels nous, élus, agents, adressons nos condoléances et partageons cette peine immense qui nous envahit aujourd’hui. Je vous propose à la mémoire d’Alain d’observer une minute de silence.

Michel HERITIE, Maire d'Ambarès et Lagrave.

 

ASA Info N° 096
De novembre 2014

Les membres du Bureau Directeur et l'ensemble du personnel de l'ASA, ont le très grand regret de vous faire part du décès du Président Alain LAGRANGE. Dans ces circonstances douloureuses, toutes nos pensées vont à sa famille.
Dans un dernier hommage, le Comité de Rédaction d'ASA Info a décidé de publier dans ce numéro, son dernier édito auquel il avait largement contribué. Ce texte est à considérer comme son héritage, ultime message de celui qui fût adhérent de l’omnisports depuis 1970 et son Président depuis 2012.
Ses dernières pensées furent consacrées à l'avenir de l'ASA.

DERNIER EDITO

C'est le moment de lancer notre réflexion pour préciser les engagements de l'ASA pour les trois années à venir. Elle nous permettra d'élaborer une Convention d'Objectifs qui sera partagée avec les Elus de la ville. Elle permettra surtout de réfléchir sur la nature de notre implication dans notre territoire et sur les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs.
La reconnaissance de l'ASA par les habitants d'Ambarès, l'engagement à nos côtés de la Mairie avec ses élus et ses employés municipaux, la recherche de partenaires capables de nous accompagner dans les prochaines années, l'adhésion de tous les membres de notre Association à ses valeurs et à son projet, doivent guider notre réflexion.
Mais pour mener convenablement cette démarche, il nous faudra écouter avec attention nos interlocuteurs, puis proposer des activités sportives et extra-sportives qui répondent à leurs attentes. Nous connaissons les bienfaits que procure la pratique d'un sport. Se bouger est bon pour le cœur, pour les muscles et également pour nos "petits neurones" !... Exercer une activité sportive dans une collectivité est aussi une source d'enrichissement personnel et de partage de valeurs de solidarité. Pour les jeunes, c'est aussi un apprentissage de la vie en société avec ses obligations et ses joies.
C'est la raison pour laquelle nous aurons à réfléchir en priorité aux moyens à mettre en œuvre pour mieux promouvoir les activités de l'ASA, afin d'intéresser un public peu informé de ce que notre Association peut lui apporter.
Il conviendra également de développer et d'inscrire dans la durée, notre politique en faveur des personnes handicapées, afin d'améliorer l'accueil dans les sections et de faire preuve d'imagination pour inventer des outils permettant à tous, de pratiquer les activités sportives de leur choix.
Dans un moment où la vie sociale est devenue particulièrement difficile pour les personnes en recherche d'emplois, il faudra s'interroger sur l'aide qui peut leur être apportée pour pratiquer une activité sportive. Pour ces personnes, ce serait un premier pas dans la perspective d'une réinsertion dans la vie.
Il nous faudra aussi susciter chez nos jeunes des vocations de futurs dirigeants pour le monde associatif en leur confiant très tôt des responsabilités au sein de l'ASA. C'est la condition pour assurer la relève dont toute Association a besoin pour exister.
L'ASA ne serait rien sans ses bénévoles et sans son personnel salarié. Notre capacité d'écoute devra donc s'exercer aussi dans leur direction, en leur donnant la possibilité d'une expression sincère sur leurs attentes et leurs suggestions.
Comme toute Association, nous avons besoin de ressources financières pour vivre. A nous de les mériter en devenant un partenaire reconnu pour sa notoriété et son exemplarité. Mais aussi, pour son engagement dans toutes les activités de la ville où la compétence de toutes les équipes de l'ASA peut être utilisée avec profit. Etre force de propositions, participer aux différentes manifestations, ou être acteurs des jumelages, sont autant de pistes qu'il nous faudra explorer…
Enfin, nous avons la chance de disposer d'un lieu de rencontre dont nous devrons optimiser les conditions d'utilisation pour qu'il devienne un endroit chaleureux et convivial où il est bon de se retrouver entre amis.
Les résultats de cette réflexion collective seront déterminants pour l'avenir de l'Association Sportive Ambarésienne.

Alain LAGRANGE